Français

Tétouan: Session de formation au profit de jeunes autistes

Une session de formation sur les compétences sociales au profit de jeunes autistes a débuté, samedi à Tétouan, sous le thème « L’auto-représentation et la participation effective des jeunes autistes au Maroc ».

Cette rencontre, organisée par le collectif Autisme Maroc et l’association Yahya pour les personnes autistes, en partenariat avec la délégation provinciale de l’entraide nationale à Tétouan et avec le soutien de la Fondation euro-méditerranéenne de soutien aux défenseurs des droits de l’Homme, vise à renforcer l’auto-représentation des jeunes autistes afin de passer d’une génération de parents et familles qui plaident en faveur des enfants autistes, à une génération d’enfants qui plaident eux-mêmes.

Cette session de formation, qui se déroule sur deux jours au niveau du Centre de réhabilitation sociale Taboula à Tétouan, a connu la participation de 13 jeunes auto-représentants issus de différentes villes du Royaume et membres d’associations oeuvrant dans le domaine de l’autisme, qui ont bénéficié d’ateliers encadrés par des experts et spécialistes dans le domaine de l’handicap et la psychologie.

La présidente du collectif Autisme Maroc, Soumia Amrani, a indiqué que cette formation s’inscrit dans le cadre de la stratégie du collectif visant à créer un mouvement pour l’auto-représentation des personnes autistes, et ce dans le but de les préparer à intégrer de manière complète et efficience la vie politique, sociale et économique.

Cette rencontre s’inscrit également dans le cadre d’un ensemble de sessions de formation qui visent à doter les bénéficiaires des mécanismes juridiques et institutionnels, et les informer sur la manière d’intégrer et de contribuer efficacement au sein de la société.

Pour sa part, le psychologue et directeur du Centre pour les personnes autistes à Tétouan, Adil Sanhaji, a noté que cette session de formation marque le passage d’une étape où les parents et tuteurs de personnes autistes plaidaient en leur faveur, à l’étape d’auto-plaidoirie.

Il a fait savoir que le premier groupe concerné par le projet d’auto-représentation est concerné par cette session, qui se penchera sur les compétences relatives à la plaidoirie, la prise de parole et la défense des questions sur l’autisme devant les politiciens, en plus d’une simulation de l’opération de vote et candidature.

Il est à noter que cette session de formation est tenue dans le cadre de la célébration de la Journée mondiale de la sensibilisation à l’autisme sous le signe « le droit des personnes autistes à un travail décent et l’importance de revoir la stratégie d’enseignement et de formation pour une meilleure intégration des personnes autistes ».

اترك تعليقاً

مقالات ذات صلة

إغلاق