Français

TANGER.. Signature d’une convention-cadre entre la Fondation Lalla Asmaa pour Enfants et Jeunes sourds et le ministère de l’Education nationale

Une convention-cadre de partenariat a été signée, samedi à Tanger, entre la Fondation Lalla Asmaa pour Enfants et Jeunes sourds et le ministère de l’Education nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, afin de promouvoir l’éducation inclusive.

Cette convention a été paraphée par le ministre de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, porte-parole du gouvernement, M. Saaïd Amzazi, et le directeur de la Fondation Lalla Asmaa pour Enfants et Jeunes sourds, M. Houcine El Hacini, lors d’une cérémonie marquée par la présence de plusieurs personnalités, notamment le coordinateur du Global Leadership Team (GLT) du Lions Club Maroc, M. Khalil Hachimi Idrissi, et le Wali de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, M. Mohamed Mhidia.

Elle vise la promotion de la scolarisation des enfants malentendants dans les établissements scolaires et les universités publiques, la réhabilitation des espaces pour enfants malentendants, la lutte contre l’abandon scolaire dans le domaine du handicap, l’encouragement et la généralisation de l’enseignement préscolaire des enfants malentendants, et le renforcement des capacités des cadres éducatifs et administratifs, ainsi que les familles, en ce qui concerne les techniques et les mécanismes de l’éducation inclusive pour les enfants souffrant de la surdité.

En vertu de cette convention-cadre, le ministère s’engage à garantir toutes les facilités nécessaires à l’organisation des activités de la Fondation Lalla Asmaa pour Enfants et Jeunes sourds, et au renforcement des capacités des cadres éducatifs et administratifs et médicaux, ainsi que les familles en matière de prise en charge des enfants souffrant de la surdité.

Pour sa part, la Fondation Lalla Asmaa pour Enfants et Jeunes sourds oeuvrera à réhabiliter les espaces d’accueil des enfants sourds, à orienter les familles et à renforcer les cadres administratifs et éducatifs travaillant dans le domaine de l’éducation inclusive au sein des établissements scolaires ou ceux qui sont en cours de formation au niveau des centres régionaux des métiers de l’éducation et de la formation, ainsi qu’à organiser des rencontres de sensibilisation et de communication, pour encourager la scolarisation des enfants atteints de surdité.

Dans une allocution prononcée à cette occasion, M. Amzazi a fait savoir que la signature de cette convention-cadre, en plus d’un autre accord signé avec le Lions Club Maroc, permettra de renforcer le partenariat dans les domaines de l’éducation inclusive et l’éducation de la petite enfance, notant qu’il s’agit de « deux projets prioritaires pour lesquels SM le Roi Mohammed VI a donné des orientations très claires et très fermes, pour un préscolaire généralisé et de qualité et pour une éducation inclusive de tous les enfants, afin de faciliter leur intégration sociale et leur scolarisation ».

Le ministre a évoqué, dans ce sens, le lancement du grand projet national de l’éducation inclusive, lancé sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI le 26 juin 2019, faisant savoir qu’un véritable chantier est mené pour pouvoir augmenter le nombre de bénéficiaires de l’éducation inclusive.

“C’est pour moi une occasion solennelle pour rendre un vibrant hommage au travail exemplaire de SAR la Princesse Lalla Asmaa, Présidente de la Fondation Lalla Asmaa pour Enfants et Jeunes Sourds, qui n’a cessé de prouver son attachement permanent à améliorer la situation des personnes en situation de handicap et les populations les plus démunies”, a dit M. Amzazi, faisant savoir que c’est grâce à l’engagement infaillible de SAR la Princesse Lalla Asmaa que chaque année des jeunes enfants atteints de surdité se voient accompagnés médicalement par les techniques les plus avancées.

Pour sa part, M. El Hacini a affirmé, dans une déclaration à la presse, que cet accord permettra de créer des classes au profit des enfants atteints de surdité au sein de nombre d’établissements de l’enseignement public, relevant du ministère de l’Education nationale et situés dans plusieurs villes et provinces du Royaume, notant que la convention accordera, dans une première phase, une attention particulière à l’enseignement préscolaire, avant de généraliser ces classes pour les autres niveaux d’enseignement public.

Outre la création des classes d’éducation inclusive, la convention comprend également deux points essentiels, à savoir la contribution à la conscientisation à travers l’organisation de rencontres de sensibilisation pour encourager la scolarisation des enfants atteints de surdité au sein des classes d’éducation inclusive, en plus du renforcement des capacités des cadres éducatifs et administratifs, qui veillent à l’éducation et l’enseignement de cette catégorie d’enfants.

A l’issue de la signature des deux conventions-cadres de partenariat avec la Fondation Lalla Asmaa pour Enfants et Jeunes sourds et le Lions Club Maroc, M. Amzazi et la délégation l’accompagnant ont effectué une visite au Centre d’éveil artistique et littéraire de Tanger, relevant de la direction provinciale de l’éducation nationale de Tanger-Assilah.

Ce centre comprend une salle préscolaire inclusive mise en place en partenariat avec la Fondation Lalla Asmaa pour Enfants et Jeunes sourds, qui permettra aux enfants bénéficiaires d’exercer des activités créatives pour soutenir leur intégration à la vie scolaire.

اترك تعليقاً

مقالات ذات صلة

إغلاق